Les normes et mise en œuvre de l’isolation thermique d’un toit-terrasses en bois

L’isolation thermique de votre toit-terrasse bois est primordiale. Une mauvaise mise en œuvre peut engendrer de la condensation.

Il existe deux types de toitures. On trouve les toitures dites chaudes composées d’un élément porteur, d’un pare-vapeur, d’un isolant et du complexe d’étanchéité. Mais également les toitures froides ventilées avec l’étanchéité en surface de l’élément porteur, et en sous-face, une lame d’air ventilée vers l’extérieur ainsi qu’une isolation thermique.

Suivant le types différentes règles sont à appliquer selon le NT DTU 43.4. :

    • Les toitures chaudes : L’isolation thermique est mise en œuvre au-dessus de l’élément porteur avec une interposition d’un pare-vapeur. Tous les matériaux situés en sous-face doivent être perméables à la vapeur d’eau. Cela permettra les échanges hygrométriques entre le bois et l’ambiance intérieur.
    • Les toitures froides ventilées : L’épaisseur de la lame d’air et la section totale de ventilation sont fonction de la longueur du rampant, de la classe d’hygrométrie du local sous-jacent mais également de la perméance du plafond.  Pour déterminer la surface utile de ventilation de la lame d’air et de son épaisseur se référer au tableau ci-dessous.

Nos spécialistes AU BAC D’EAU sont là pour vous informer sur les différents aspects techniques en matière d’isolation. Lors des travaux isolation, notre équipe dispose des compétences et du savoir-faire nécessaire au sujet de l’isolation thermique. N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations et de conseils.

Conseils